Accueil / Trou n°19 / News règles Nr5 :Le jeu lent

News règles Nr5 :Le jeu lent

J’aborde pour ce début de saison le problème majeur du golf, qui énerve les organisateurs, les directeurs de golf, les joueurs, et les spectateurs. Je veux bien évidemment parler du jeu lent. Le temps de jeu établit par les instances internationales du golf est de 11 minutes pour un par 3, 14 minutes pour un par4, et 17 minutes pour un par 5, pour une partie de 3 joueurs, auquel vous ajoutez le temps de marche entre les trous. Il faut donc entre 4h00 et 4h35 pour faire un parcours de 18 trous.

La marche entre les trous, doit être sportive. Il ne s’agit pas d’aller ramasser les champignons, parler de la météo, ou commenter la sortie de la nouvelle voiture allemande.

Donc voici quelques conseils pour jouer plus vite.

  • Une bonne routine (coup d’essai, alignement, concentration et exécution) ne doit pas excéder 25 secondes. Au-delà, il y a crispation et la plupart du temps échec. Je vois malheureusement trop de joueurs qui restent figer pendant 30 secondes, et sont surpris du résultat, très souvent mauvais. Le golf est un sport ou la décontraction est un atout majeur dans la réussite.
  • Le temps de jeu pour jouer un coup au départ d’un par 3 est  de 50 secondes pour le 1er joueur, et de 40 secondes pour les suivants. Pour tous les autres départs et pour tous les autres coups joués sur le parcours, le temps est de 40 secondes par joueur. Il peut y avoir une tolérance pour le premier joueur à putter par exemple, ou pour sortir d’une situation difficile (séance de drop demandant réflexion).
  • Toujours être prêt à jouer, c’est à dire ne pas attendre que ce soit à son tour de jouer pour mesurer les distances, voir d’où vient le vent, et où sont les obstacles. Idem sur un green, pendant qu’un joueur étudie son putt, faîtes en de même.
  • Les chariots seront mis à la sortie des greens en direction du départ suivant. Rien de plus énervant pour une partie qui suit, de voir des joueurs après avoir planter le drapeau, traverser le green à l’opposé pour aller récupérer leurs chariots et revenir en passant devant le green. Dans ce cas là, passer au moins derrière le green.
  • Marquer les scores au départ du trou suivant, ou en cours de route si vous avez un chariot électrique, ou un sac à porter, mais surtout ne recomptez pas tous vos coups sur le green après avoir terminé le trou. C’est un motif d’énervement des joueurs qui vous suivent.
  • Marcher de façon sportive, pas forcément à la vitesse d’un Yohann DINIZ (recordman du monde du 50 Kms), mais au moins qu’un escargot ne puisse pas vous rattraper. Si vous possédez un chariot électrique, mettez le potentiomètre à 7 au lieu de 5, vous verrez tout de suite la différence, et en plus vous jouerez mieux.
  • Jouer une balle provisoire dès que personnellement vous avez un doute sur la destination de votre balle. Ne vous laissez pas influencer par vos co-compétiteurs, qui ont toujours vu votre balle, et pour qui il n’y a aucun problème. Ne parlons pas des joueurs qui ne se soucient que de leur jeu, et qui ne regardent jamais les balles des autres joueurs. Rien de plus énervant pour vous, et pour la partie qui suit, de vous voir revenir au départ, pour rejouer une  balle.
  • La règle 3-3 (Doute sur la procédure), que je vous laisserai le soin de lire dans le livret, et qui permet de jouer une seconde balle, si vous avez un doute sur une procédure à adopter pour jouer une balle (ai je le droit de me dégager?, est ce 1 longueur ou 2 longueurs de club pour me dégager?, …). L’usage de cette règle doit obligatoirement être signalé au recording, sous peine de disqualification. Pour éviter des explications floues ou erronées, utilisez votre « smartphone » pour prendre une photo de la situation. Cela ne rendra que plus facile la décision à rendre.

Il y aurait plein d’autres choses à dire sur ce sujet, mais déjà avec ces quelques conseils, nous devrions être revenus pour 21h00 dans nos foyers après une dure journée de golf. Même si les sanctions sont très rares dans nos compétitions de golf d’entreprise, si des abus ou des récidives sont constatés, je me permettrai d’appliquer le barème pour la division 1 (avertissement, 1 coup de pénalité, 2 coups de pénalité et disqualification).

A propos Pierrick DEFRANCE

Pierrick DEFRANCE
Responsable D1 et Capitaine des Jeux
X