Accueil / Golf Entreprise Bretagne / Actualités / News règles 16 : Le drop de Jordan SPIETH au trou 13 de l’Open Championship

News règles 16 : Le drop de Jordan SPIETH au trou 13 de l’Open Championship

Vous avez sans doute été très nombreux à suivre le dénouement de l’Open Championship 2017 au Royal Birkdale, qui a vu la victoire de Jordan SPIETH.

Il ne vous a pas échappé qu’il s’est produit un évènement au trou 13, qui a depuis fait couler beaucoup d’encre.

En effet Jordan SPIETH égare son drive très à droite, dans les herbes hautes. La balle est retrouvée, et très vite Jordan SPIETH décide de déclarer sa balle injouable (Règle 28). 3 choix s’offre à lui :

  • Retourner jouer à l’endroit où le coup précédent a été joué (le départ dans ce cas)
  • 2 longueurs de club sans se rapprocher du trou à partir de l’endroit où repose sa balle (dans les hautes herbes donc)
  • Autant qu’il veut en arrière en gardant l’endroit où reposait la balle entre lui et le drapeau

C’est cette dernière option que Jordan SPIETH a choisi, et c’est là que commence l’affaire du drop de Jordan (ouh ouh la la, j’ai peur …).

Il est à noter que pendant ce temps Matt KUCHAR a appliqué la règle du « Ready Golf », car il a joué pour ne pas perdre de temps (voir News règles 15).

Après avoir marqué sa balle, il la relève et va ensuite demander aux 2 arbitres présents si le practice fait partie du terrain ou hors-limite. Celui-ci n’étant pas signalé comme hors-limite, il faisait donc partie intégrante du terrain. C’est ensuite que cela se corse, car où dropper sur le practice, car les camions des partenaires y sont installés. Beaucoup de palabres et de minutes plus tard, et la venue des 2 bigs chefs des règles européennes en renfort, la décision a été prise de faire dropper au milieu des camions, et ensuite d’octroyer un second dégagement sans pénalité, car les camions sont considérés comme des OIT (Obstructions Inamovibles Temporaires). Vous pourrez voir sur la photo jointe à cet article, que la zone où Jordan SPIETH droppe pour sa balle injouable est bien dans l’alignement drapeau, lieu de la balle d’origine, et que le dégagement pour OIT est bien au point le plus près d’où il n’y a plus de gêne. Donc la décision du corps arbitral, malgré les critiques et les dires, a été la bonne. Certes la durée de la procédure a été particulièrement long, mais ne pas oublier qu’il s’agissait de la partie d’où allait sans doute sortir le vainqueur de l’Open, et qu’il y avait bien 2000 spectateurs à faire bouger pour ne pas risquer en plus, de blesser quelqu’un.

Jordan SPIETH a fait preuve d’un grand sang froid car, et sous l’oeil aiguisé de John PARRAMORE, a choisi avec soin le lieu de drop entre les camions, pour pouvoir bénéficier d’un dégagement intéressant ensuite pour son OIT. A 10 mètres près, il pouvait se retrouver de nouveau dans une situation très compliquée.

La moralité de cette histoire, avant de dropper une balle, regardez l’environnement qui vous entoure, étudiez toutes les options avec le plus grand soin, et ensuite agissez. Il n’y a plus rageant que de dropper et ensuite s’apercevoir que l’on ne peut pas monter le club.

A propos Pierrick DEFRANCE

Pierrick DEFRANCE
Responsable D1 et Capitaine des Jeux

Laisser un commentaire

X