Accueil / Golf Entreprise Bretagne / Actualités / News Règles 19 : Le golf au féminin

News Règles 19 : Le golf au féminin

Journée de la femme du 8 mars oblige, la news de ce mois de mars concernera le golf au féminin, sous une forme, que j’espère humoristique. Souvent sujet de moquerie ou de machisme, le golf féminin n’a plus rien à envier au golf masculin, autant question niveau de jeu que de la puissance exprimée dans chaque coup.

Il faut quand même retenir en premier constat, qu’elles ne sont pas assez nombreuses à disputer les compétitions. Heureusement qu’il n’y a pas d’obligation à faire figurer une ou plusieurs femmes sur les feuilles d’engagements aux compétitions du golf d’entreprise, car il n’y aurait plus beaucoup d’équipes. Certaines AS font exception à la règle en alignant un pourcentage non négligeable de joueuses, signe que les temps commencent à changer.

Secundo, cela n’aura échapper à personne, mais les dames ne partent pas des mêmes départs que les hommes. Les marques de départs bleues et rouges leur sont généralement attribuées. Alors que faire si un homme envoie sa balle à la suite d’un coup sur le départ de ces dames? Doit-il se dégager avec ou sans coup de pénalité, ou jouer la balle comme elle repose?

La réponse est : Jouer la balle comme elle repose, car le départ fait partie du parcours. J’espère tout de même que le joueur aura avisé les joueuses de l’arrivée imminente d’un astéroïde de couleur blanche et de 45,93 grammes. 🙂

Tertio, quelquefois un homme qui joue seul avec 2 dames se plaint d’être le seul représentant du sexe « fort ». Messieurs prenez exemple sur ces dames qui sont souvent seules avec 2 mâles, et qui doivent subir les discussions lorsque les messieurs ont joué, ou leurs déplacements anticipés une fois leurs coups tapés, ou encore le fait que ceux ci ne regardent pas les coups joués par leur co-compétitrice du jour. Par contre ils aiment être aidés lors des recherches de balles (nombreuses diront certaines) liées aux drives égarés. Un excès de testostérone sans doute.

Et pour finir ce billet, sachez que les dames ont moins de facilités logistiques pour exprimer un besoin pressant, donc soyez indulgent, dès qu’une bonne situation botanique se présente, ou qu’un arrêt au stand, comprenez le club-house et non pas le bar, s’impose. Profitez en pour appliquer la règle du « Prêt à jouer », et attendez patiemment que votre co-compétitrice revienne dans la partie.

Voilà, je souhaite à toutes les dames une très bonne saison golfique.

A propos Pierrick DEFRANCE

Pierrick DEFRANCE
Responsable D1 et Capitaine des Jeux

2 Commentaires

  1. Pierrick DEFRANCE
    Pierrick DEFRANCE

    C’est bien normal, vu que nous n’avez qu’une journée par an qui vous est consacrée 🙂

  2. Merci Pierrick de cette belle attention 🙂

X