Accueil / Trou n°19 / Les règles de golf / News règles 30 : Les obstructions inamovibles

News règles 30 : Les obstructions inamovibles

La saison reprenant timidement, les « News règles » également.

Pour débuter la série 2020, nous allons aborder le sujet des obstructions inamovibles, où parfois, les joueurs aiment à voir reposer leur balle.

Déjà, commençons par la définition d’une obstruction inamovible :

Tout objet artificiel, sauf les éléments partie intégrante, et les éléments de limite, qui ne ne peut être déplacé sans effort déraisonnable, ou sans endommager l’obstruction, ou le parcours, ce qui est notre cas, à moins de faire venir « Enedis et ERDF » 🙂 .

La règle qui s’occupe de cette situation, est la 16.1 « Conditions anormales du parcours (y compris les obstructions inamovibles), et elle indique que nous pouvons obtenir un dégagement sans pénalité, car manifestement, la balle touche ou repose l’obstruction inamovible, et nous avons une interférence avec notre zone de stance, de swing intentionnel, quoique qu’en faisant un petit effort, la balle serait jouable.

A noter que si l’obstruction inamovible se trouvait dans une zone à pénalité, vous auriez l’obligation de vous dégager suivant la règle 17.1, et donc avec un coup de pénalité.

Le dégagement commence par la recherche du point de référence, qui est le point le plus proche de dégagement, où le joueur n’est plus gêné dans son stance, et dans son swing.

Une fois déterminé, vous avez une longueur de club à partir de ce point pour dropper votre balle. La zone doit se trouver dans la zone générale, ne pas être plus proche du trou, et vous devez avoir un dégagement complet de toute interférence causée par l’obstruction inamovible.

La prochaine fois, essayez de mettre votre balle sur le fairway, comme tout le monde 🙂 .

Allez bonne reprise.

A propos Pierrick DEFRANCE

Pierrick DEFRANCE
Responsable D1 et Capitaine des Jeux
X